Comment régler de manière optimale une vanne thermostatique ? (1/2)

Comment régler de manière optimale une vanne thermostatique ? (1/2)


La vanne thermostatique n’est pas juste un robinet, c’est un appareil « intelligent » qui travaille pour vous. Voyons comment le faire travailler au mieux…

Une vanne thermostatique ajoute une certaine forme « d’intelligence » à votre installation de chauffage. Mais la première « intelligence » est celle du thermostat d’ambiance.
Voici comment il travaille :

  • il mesure la température du local où il se trouve, qu’on considère comme la pièce de référence ;
  • quand il constate qu’il fait trop froid, le thermostat d’ambiance démarre la chaudière et le circulateur ;
  • il mesure la température du local en permanence ;
  • tant qu’elle n’a pas atteint le réglage que vous avez choisi, par exemple 21°C, le thermostat maintient la chaudière allumée…
  • pendant ce temps, dans d’autres locaux, si le robinet du radiateur est grand ouvert, la température continue à grimper. Si c’est un petit local, ou un local où 21°C ne sont pas nécessaires, il peut arriver qu’il fasse trop chaud et qu’on gaspille de l’énergie.

L’idéal serait donc de pouvoir régler la température pièce par pièce. Et c’est justement ce que peut faire une vanne thermostatique : elle complète l’action du thermostat d’ambiance :

  • le rôle de la vanne se limite à dire « J’ai assez chaud » et à fermer le robinet du radiateur ;
  • tant qu’elle n’a pas assez chaud, la vanne est grande ouverte, même si vous ne la voyez pas ouvrir ou fermer, car le mouvement se passe à l’intérieur de l’appareil.

Et dans le local de référence ?

Dans le local où se trouve le thermostat d’ambiance, il faut ouvrir toutes les vannes thermostatiques en grand en permanence, ou carrément ne pas en installer. En effet, dans ce local, c’est le thermostat d’ambiance qui assure le réglage. Il ne faut donc pas l’empêcher de fonctionner avec un deuxième système qui entre en conflit avec son action : les vannes thermostatiques risquent de couper top tôt l’arrivée de chaleur et d’empêcher le local de référence de chauffer normalement.

Si vous avez un thermostat sans fil, que vous déplacez quand c’est nécessaire dans un autre local, il faut ouvrir en grand les vannes dans le nouveau local de référence et ajuster à nouveau les vannes dans le local précédent.

Le thermostat d’ambiance reste le chef d’orchestre

Une vanne thermostatique ne pourra surchauffer un local si entre-temps le thermostat d’ambiance a coupé la chaudière. Pour y parvenir, dans une salle de bain, par exemple, il faut placer un radiateur assez gros pour qu’il puisse chauffer la pièce à 24°C sur le temps que le local de référence atteint 21°C. Mais si les 24°C ne sont pas atteints, la vanne thermostatique ne pourra pas redémarrer elle-même la chaudière. Bien choisir la taille des radiateurs est donc important pour votre confort et la performance du chauffage. C’est le boulot d’un bon chauffagiste de dimensionner correctement votre installation.

Chauffage centralSi j’ai froid le matin en arrivant dans la cuisine ou au bureau, dois-je ouvrir la vanne en grand pour chauffer plus vite ?

C’est tout à fait inutile. S’il fait froid dans la pièce, la vanne thermostatique est déjà ouverte en grand même si vous ne le voyez pas et même si vous n’avez pas tourné la manette sur « température maximum ». Il faut régler la vanne une fois pour toutes sur la température qu’on estime nécessaire dans un local (bien sûr on peut changer d’avis et chauffer plus fort à certaines saisons).

Si vous avez froid en arrivant au bureau le matin c’est que la période de chauffe est calculée « trop juste ». Il faudrait alors reprogrammer l’installation pour que la chaudière se mette en marche un quart d’heure ou une demi-heure plus tôt, avant votre arrivée.

Rappelez-vous :

  • C’est uniquement le thermostat d’ambiance qui « décide » d’allumer la chaudière. Les vannes thermostatiques n’ont aucun pouvoir sur ce point.
  • Quand vous réglez la vanne sur une certaine valeur, c’est uniquement pour indiquer quelle température vous ne voulez pas dépasser dans ce local.
  • Tant que cette température n’est pas atteinte, la vanne est ouverte en grand d’office.
  • C’est seulement en approchant de la température que vous désirez qu’elle va commencer à se fermer.

Il ne sert donc à rien de tourner la vanne en grand vers « température maximum » : tout ce que vous obtiendrez c’est d’avoir trop chaud plus tard, mais vous n’aurez pas plus chaud plus vite.