Obligatoire, l’entretien de ma chaudière ?

Obligatoire, l’entretien de ma chaudière ?

Entretien chaudiere obligatoire


Oui, en Région wallonne, l’entretien périodique des chaudières est obligatoire, quel que soit le combustible.

La fréquence :

  • Combustibles solides (pellets, bois, charbon) : une fois par an
  • Combustibles liquides (mazout, huile) : une fois par an
  • Combustibles gazeux (gaz naturel, butane, propane) : tous les 3 ans. Cependant, les fabricants de chaudières conseillent un entretien tous les 2 ans.

Pour être valable, l’entretien doit être réalisé par un professionnel agréé

Votre fournisseur d’énergie peut aussi s’en charger : certains fournisseurs de gaz et d’électricité proposent désormais des services. Par exemple des travaux d’isolation, une analyse de la consommation ou encore les réparations et la maintenance de votre chaudière. L’avantage est que le paiement est mensualisé. Et vous ne devez plus penser vous-même à prendre rendez-vous. Voyez sur le site web de votre fournisseur actuel si ce service est disponible.

Le technicien doit vous remettre une attestation d’entretien et vous devez la conserver pendant 2 ans.

Conseil : prenez rendez-vous pendant le printemps. Les professionnels sont plus disponibles et votre chauffage est à l’arrêt.

Que coûte un entretien ?

  • Pour le gaz, 108,5 € HTVA plus le déplacement. Le technicien doit contrôler et régler le brûleur, contrôler la cheminée et son tirage (mais pas la ramoner), vérifier la pression, le vase d’expansion, les systèmes de sécurité. Il doit nettoyer le corps de chauffe, le brûleur, les électrodes, le siphon si cela s’avère nécessaire, Un entretien dure de 1h00 à 1h30 selon l’état de la chaudière.
  • Pour le mazout, comptez 136,80 € HTVA. Il faut y ajouter un ramonage de la cheminée pour les chaudières qui ne sont pas à condensation (50 €) et un remplacement de gicleur (15 €). Le technicien contrôle le bon fonctionnement général de la chaudière, le vase d’expansion, la pompe à mazout, l’évacuation des gaz brûlés, le réglage du brûleur. Il nettoie le corps de chauffe, le brûleur, les électrodes.

Le prix peut augmenter s’il faut remplacer une pièce.

Entretien chaudière illustrationEntretien oublié, amendes et surconsommation à la clé…

  • En cas de contrôle, vous risquez une amende si vous n’avez pas fait réaliser l’entretien.
  • C’est votre chaudière qui vous fera payer l’addition avant tout : 5 à 12 % de rendement en moins et une usure plus rapide.

En cas d’incendie, l’assurance vérifiera si vous avez fait l’entretien. Dans le cas contraire elle diminuera son intervention…